Le choix et la position du baquet

Choisir un siège et le placer dans la bonne position

Le siège (appelé aussi baquet)  intervient directement dans le fonctionnement de votre kart. Il est l'élément principal qui limite ou facilite la déformation du châssis lors des contraintes et en particulier dans les courbes. Un Kart n'étant pas équipé de système de différentiel il lui est indispensable de pouvoir se déformer légèrement pour permettre à la roue arrière se trouvant à l'intérieur du virage et n'étant pas en appui, de tourner moins vite que la roue placée à l'extérieur du virage. Votre distributeur vous proposera différentes tailles et dureté de sièges. Nous vous conseillons, au départ, de choisir la dureté de base conseillée par le fabricant de votre kart.

Placer le siège vers l'avant : Cela augmentera le poids sur les roues avant et donc leur adhérence. Il permettra de libérer le train arrière et  faciliter cette légère dérive si utile lors des accélération dans les courbes rapides.

Placer le siège vers l'arrière : Cela augmentera logiquement l'adhérence du train arrière et limitera le blocage des roues au freinage.

Nous savons d'expérience que le pilote débutant à toujours tendance à chercher un réglage lui offrant une bonne adhérence, tant à l'avant qu'à l'arrière, pour l'effet sécurisant et l'impression de facilité qui en découle. Retenez toutefois que l'augmentation d'adhérence est souvent l'ennemi numéro 1 de la performance. Le pilote rapide est celui qui saura trouver le juste équilibre entre l'adhérence qui permet de freiner tard et cette légère dérive qui permet au moteur d'exprimer toute sa vivacité en sortie de virage.