Le choix de la couronne

Choisir le bon rapport de transmission

Chaque circuit a un tracé différent. Certaines pistes proposent des lignes droites importantes où le moteur sera sollicité dans les régimes élevés, d'autres, au contraire, auront une majorité de parties sinueuses avec de nombreuses relances à bas régime.

Adapter son rapport de transmission est un élément essentiel pour obtenir de bonnes performances en sortie de virages sans toutefois atteindre des régimes trop élevés dans les parties rapides.

Plus la couronne sera grande, plus le régime moteur sera élevé pour une même vitesse d'avancement et plus les capacités de reprises à bas régime seront facilitées. Pensez à vous procurer des chaines de différentes longueurs pour pouvoir s'adapter aux différentes couronnes. Suivant les châssis utilisés, nous pouvons considérer qu'une chaine permet de s'adapter à des écarts de couronne allant jusqu'à 3 à 4 dents d'écart, rarement plus.

Nos conseils : Plus votre châssis sera réglé pour avoir une bonne adhérence à l'arrière, plus il sollicitera de puissance au moteur pour avoir une bonne vivacité en sortie de courbes et plus vous serez tentés d'avoir une grande couronne, ce qui, par conséquences, vous handicapera en vitesse de pointe.

Il est donc primordial de soigner son pilotage par des trajectoires adaptées, une conduite souple, de pouvoir ainsi choisir un réglage moins "collé au sol" et donc d'avoir la possibilité d'emmener une couronne plus petite.

N'oubliez pas la règle : Le pilote le plus rapide n'est pas celui qui est le plus spectaculaire mais celui qui a un pilotage "propre". Il est souvent celui qui accélère le premier en sorties de virages sur le châssis le plus "dégrippé".