Contrôles avant le départ.

Quelques contrôles et c'est parti.

Le serrage des roues : A l'avant, assurez vous que l'écrou central est assez serré il ne doit pas y avoir de jeu à ce niveau. Desserrez ensuite légèrement cet écrou pour que la roue tourne librement. A l'arrière, placez bien la roue au centre du moyeu et serrez les 3 écrous progressivement. (couple 2mkg pour un goujon de diamètre 8 mm). Les écrous peuvent être du type nylstop (avec une bague plastique incorporée) ou non. Dans le second cas, vérifiez la présence de rondelles de type éventail ou similaire pour leur éviter de se desserrer.

La tension et le graissage de la chaine : Faire tourner une roue arrière d'un tour complet et rechercher la position où la chaine est la plus tendue. Vous devez avoir une souplesse permettant un débattement total de 1 cm environ à ce niveau. L'ensemble doit tourner librement sans contrainte de tension. Le réglage de la tension s'obtient en déplaçant de moteur de l'avant vers l'arrière. Pour cela débloquez les deux brides de fixation du moteur sous la platine et resserrez les ensuite. Dans le cas ou l'écart entre les positions tendue et détendue est trop important, remplacez la chaine. Dans le cas où le problème persiste, contrôlez que l'arbre et/ou le porte couronne ne sont pas tordus. Graissez la chaine avec un lubrifiant élaboré pour le karting. Le graissage sera renouvelé à chaque arrêt, il est recommandé de graisser la chaine chaude (immédiatement après avoir arrêté votre kart).

 tension-chaine-kart.jpg

Amorçage du moteur : Assurez vous que la durite d'alimentation en carburant est  bien fixée au châssis et qu'elle ne sera pas pincée ou écrasée pendant le roulage. Démontez la bougie, rebranchez la sur son fil d'alimentation et posez la sur une partie métallique de votre moteur pour assurer sa mise à la masse. Démontez la boite à air d'admission et bouchez l'entrée d'air du carburateur. Actionnez le démarreur jusqu'à ce que l'essence arrive et remplisse le carburateur. Remontez la bougie et la boite à air.